Evènement / Annonce


Exposition Carnets de voyage urbains "Explorer, observer et expérimenter les sens des lieux"

du 3 avril 2019 au 3 mai 2019

Comme chaque année, l’atelier de l’UE5 « Partir en excursion et faire de la géographie autrement » a été une belle occasion de sortir et de faire un peu de géographie « Hors les murs » à la Guillotière, la Confluence et la Maison d'Izieu

Explorer, observer et expérimenter les sens des lieux
(la Guillotière, la Confluence et la Maison des Enfants d’Izieu)

Comme chaque année, l’atelier de l’UE5 « Partir en excursion et faire de la géographie autrement » a été une belle occasion de sortir et de faire un peu de géographie « Hors les murs ».

Un premier groupe a arpenté les rues de la Guillotière pour explorer ce quartier en pleine recomposition urbaine et sociale et aborder les notions d’ « Habiter » « Se loger » « Avoir des loisirs » « Consommer » « Se déplacer » et « Mieux habiter » qui sont au coeur des programmes de CM1 et CM2 de géographie.
Un deuxième groupe est parti, dans le froid et sous la pluie, expérimenter la géographie de terrain « au-delà des voûtes ». Un parcours urbain qui a conduit les étudiant.es du confluent, au sens géographique du terme, à la gare de Perrache, là où la ligne de chemin de fer était autant symboliquement que matériellement une ligne de fracture urbaine de la Presqu’île. Au cœur de la Confluence, ont ainsi pu être observées les mutations spectaculaires d’un quartier anciennement constitué des activités que la ville reléguait ici pour constituer désormais une nouvelle centralité de la métropole du XXIè siècle.

Enfin, un troisième groupe est parti visiter la Maison des Enfants d’Izieu, dans l’Ain. Les consignes étaient un peu différentes car il s’agissait alors de réfléchir et de mettre à distance la question de l’enseignement « hors les murs ». Après avoir recherché ce qu’il restait aujourd’hui de souvenirs de sorties scolaires autrefois effectuées, les étudiant.es ont observé des lycéens et des lycéennes en situation d’apprentissages hors les murs, dans ce lieu mémoriel spécifique, troisième lieu de la Mémoire nationale des victimes des persécutions racistes et antisémites et des crimes contre l'humanité commis avec la complicité du gouvernement de Vichy, comme le reconnaît le décret du président de la République du 3 février 1993.

Ces trois groupes ont ensuite restitué leur travail, leurs observations et leurs réflexions sous forme de carnets. Ce sont ces carnets qui sont exposés aujourd’hui. À tou.tes ces étudiant.es nous souhaitons dire un profond et sincère merci pour la grande qualité générale de leur travail.

Exposition à la BU Education coordonnée par Martin Charlet et Dominique Chevalier
Du 3 au 19 avril aux horaires de la BU Education Lyon Croix Rousse

Découvrir l'album photo de l'exposition


Publié le 19 mars 2019 Mis à jour le 3 avril 2019